Abonnement Hors Cadre[s] – Étranger et DOM-TOM

    Abonnement pour les numéros
    25 (octobre 2019) & 26 (avril 2020)

    La revue Hors Cadre[s] propose des regards croisés de critiques et de créateurs sur la production contemporaine d’albums, de livres illustrés et de bandes dessinées.
    Le numéro 25 s’intéresse aux emprunts et variations.

    Par nostalgie ou pour le plaisir de retrouver des codes connus, le public a tendance à plébisciter ce qui lui parle, et le goût pour les reprises et les emprunts n’est pas nouveau. Le talent des artistes réside alors dans la façon de s’approprier de manière originale des formes ou des thèmes anciens.

    Blutch, invité spécial de ce numéro, est passé maître dans cet art de la variation. Il aime à considérer que son travail consiste pour l’essentiel à “se confronter aux formes passées”, à se mesurer à elles, à « jouer » avec elles. Il détaille dans un passionnant entretien tous les aspects de son travail d’alchimiste des formes héritées, qu’il appelle, en grand amateur de jazz, des “reprises”.

    Ces réemplois savants, le présent numéro s’intéresse à les analyser notamment chez Tomi Ungerer, Régis Lejonc, Émile Bravo ou Schrauwen avec Ruppert et Mulot. On suivra aussi l’étonnant destin des vignettes d’encyclopédie, le redéploiement en bande dessinée et illustration de styles graphiques issus de la première moitié du XXe siècle, ou les reprises au second degré, cinquante ans plus tard, des sulfureuses publications d’Elvifrance par les Requins Marteaux.

    Enquête, enfin, sur la nouvelle production graphique en Colombie.

    À partir de 2020, Hors Cadre[s] prend de l’épaisseur et renouvelle sa maquette. La revue vous offre désormais, en plus des textes critiques qui ont fait sa réputation, des récits en images d’un genre plutôt nouveau. Les artistes s’y racontent au naturel.

    Dans le numéro 26 (à paraître en avril 2020), armés l’un d’un stylo, l’autre d’un pinceau, Daniel Pennac et Florence Cestac font un récit exclusif de leurs aventures entre théâtre et bande dessinée, d’Avignon à la mafia calabraise !
    André Juillard nous raconte les bonheurs et les affres d’une vie passionnément dédiée au dessin. Au fil des pages et des chroniques (sérieuses ou délurées) : de la culture, des livres et des musées vus à travers les yeux des créateurs ainsi qu’une sélection de formidables jeunes auteurs à suivre.

    Les frais de port sont compris dans l’abonnement.

    Feuilletez le numéro 25

    Téléchargez la couverture du numéro 25

    Téléchargez le formulaire d’abonnement si vous souhaitez régler par virement 

    28,00

    En stock

    Qté

Du même auteur…